« Ceux qui ne sont rien sont tout ! »

Un monde est mort, celui du capitalisme arrogant et de l’égoïsme inconscient… Face à l’épidémie, le monde libéral montre ses limites : il nous a empêchés d’être prêts à résister…

Parce que l’heure est grave, elle n’est plus à la polémique, mais à la solidarité et à l’entraide. Insoumis-e-s, soyons en termes de fraternité et de solidarités concrètes à la hauteur de la situation.

Laisser un commentaire